Coup de pouce vert

Chaque citoyen de la Commune de Sanem a dorénavant la possibilité de parrainer un espace vert public à proximité de son domicile. Éligibles à cette forme de parrainage sont des troncs d’arbre, des parterres surélevés et surtout des petits espaces verts. Les espaces verts publics sont catalogués et attribués aux citoyens intéressés par le Service Environnement. La commune de Sanem invite tous les parrains à un barbecue convivial au Matgesfeld à Belvaux.

Si vous voulez devenir parrain d’un espace vert public, contactez le Service Ecologique de la Commune de Sanem à l’adresse e-mail service.ecologique@suessem.lu ou au numéro de téléphone 59 30 75 – 659.

 

Quelles sont les missions d’un parrain ?

+ Arroser les espaces verts et les arbres en cas de sécheresse

+ Entretenir et désherber les espaces verts si nécessaire

+ Couper des tiges et plantes fanées

+ Informer le Service Environnement en cas de dépôts de déchets, de dégâts ou de maladies de plantes

+ En consultation avec le Service Environnement, et en accord avec le code de la route, des petites décorations pourront être mises en place

 

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire ?

– Interdire à ses concitoyens de cueillir des légumes ou des herbes

– Arracher et remplacer les plantes

– Utiliser des pesticides ou des engrais

– Verser des pierres ou du compost sur les espaces verts

– Réclamer une compensation financière pour l’eau utilisée et le travail fourni

3 questions à Tom Claude, Responsable du Service Environnement de la Commune de Sanem

Pourquoi s’engager comme parrain ?

Une telle coopération entre les services communaux et les citoyens peut s’avérer positive. Tout d’abord, en tant que Service Environnement, nous apprécions chaque coup de main. Nos activités se multiplient en permanence et nous devons veiller à ce que notre équipe reste réactive, par exemple en cas de réclamations. D’autre part, il existe parfois des problèmes qui ne nous sont pas signalés. Avec ce projet, nous voulons non seulement renforcer la communication entre toutes les parties concernées, mais aussi responsabiliser nos citoyens afin de les sensibiliser pour la « cause verte ».

L’entretien des espaces verts publics est différent de celui des jardins privés…

Il existe des règles de jeu à respecter par chacun. Mais nous n’avons pas l’intention de demander aux citoyens de s’occuper de l’entretien de petits parcs, voire de rond-points. Ceci n’est pas dans l’esprit de l’initiative. Nous voulons mobiliser les gens. Plus il y a de participants, plus nous seront en mesure d’accroître la diversité de nos espaces verts.

Quel est l’objectif précis de cette coopération ?

Ensemble avec les intéressés, nous allons analyser les différents îlots en détail et voir quelles solutions s’imposent quant à l’implantation de fleurs, d’arbustes, de plantes ou de petites décorations. La commune prend en charge la commande et le financement des produits implantés. Les mois de mars/avril et septembre/octobre se prêtent le mieux à la plantation ; en dehors de cette activité, il est important de souligner que c’est l’entretien qui joue un rôle primordial.

You don't have permission to register